Les type de certification



La certification de la performance
La première approche de certification repose sur les normes de performance qu’une organisation doit atteindre (ou dépasser) avant de pouvoir être certifiée.

Cette démarche est celle du système de certification forestière FSC (Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion forestière).

La certification du processus
La seconde approche, proposée par l’Organisation internationale de normalisation (ISO), n’établit pas de normes de performance spécifiques ou prédéfinies mais tend plutôt à améliorer le processus de gestion de façon permanente.

Systecode, fondé par la Confédération européenne du liège (CE liège), est un code international de bonnes pratiques bouchonnières. Néanmoins, même s’il constitue un outil très précieux en termes de garantie de la qualité, il n’aborde pas les questions liées à la gestion forestière.

Les deux systèmes ISO et Systecode peuvent toutefois être complémentaires à la certification FSC.