Croatie



 rel=
Fish census in Croatia © Nika Staglicic
© © Nika Staglicic

Renforcement du réseau des Aires Marines Protégées en Croatie

Le projet pilote en Croatie vise à aider les gestionnaires des 5 AMP dans le développement de leurs plans de gestion et business plan. Les AMP concernées sont
  • Le Parc National de Brijuni ;
  • Le Parc National de Kornati ;
  • Le Parc National de Mljet ;
  • Le Parc Naturel de l’Achipel de Lastovo ;
  • Le Parc Naturel de Telašćica.

Création de standards pour des aires mieux gérées

Malgré le nombre élevé d’AMP en Croatie, leur état de protection et leur qualité de gestion restent assez faibles. Même si certaines d’entre elles ont été créées au début des années 60, elles manquent encore d’objectifs de conservation, de plans de gestion et de procédures clairs pour contrôler leur efficacité. Cette situation résulte d’investissements insuffisants dans la conservation de la nature et d’institutions de gestion avec une capacité faible. La Croatie est aussi un pays relativement jeune qui est encore en train de développer ses stratégies de conservation de la nature.

Les AMP croates partagent des caractéristiques écologiques, des problèmes, des besoins et des manques de capacité similaires. Elles partagent aussi plusieurs parties prenantes clés. Une approche de planification commune a donc été développée, ce qui contribuera à la mise en réseau des AMP en Croatie. Le projet favorise le processus de consultation au niveau du site, fournit une assistance technique et développe les capacités des gestionnaires d’AMP et des responsables des autorités compétentes sur des problèmes spécifiques tels que la planification de gestion, l’engagement des parties prenantes, le suivi et la planification des activités. L’engagement des parties prenantes clés dans le projet contribuera à rendre plus compréhensible une législation et une répartition institutionnelle des responsabilités complexes en créant une approche standardisée à la planification de gestion, à la mise en oeuvre et au suivi des AMP.

Résultats 2009-2010

  • Un Comité de pilotage national établi avec la participation de 25 représentants de tous les ministères et institutions concernées ;
  • Evaluations menées pour identifier les manques au niveau des données, ainsi que les besoins prioritaires en matière de renforcement des capacités pour le développement des plans de gestion de chaque AMP ;
  • Etudes complémentaires sur la biodiversité et les questions socio-économiques en cours au niveau du site ;
  • Assistance technique fournie aux gestionnaires d’AMP et au personnel dirigeant dans le développement de leurs plans de gestion à travers des ateliers thématiques ou des programmes de formation sur :
    • le cadre juridique des AMP Croates,
    • la caractérisation du site,
    • l’engagement des parties prenantes,
    • la définition des objectifs gestion, des cibles, des menaces et des actions,
    • les techniques de recensement visuel sous-marin,
    • le zonage (planification spatiale marine) ;
  • Equipe du projet formée à la planification de la pêche durable dans les AMP ;
  • Un plus grand engagement et une responsabilisation des parties prenantes et du personnel du parc suivant un processus de consultation sur le site réalisé après chaque atelier national ;
  • Mise en réseau au niveau national et méditerranéen des AMP croates avec l’échange de bonnes pratiques et de leçons apprises avec les experts des AMP et les membres des réseaux MedPAN et AdriaPAN ;
  • Proposition d’un système national et standardisé de zonage d’AMP développé par le Ministère de la Culture et l’Institut National pour la Protection de la Nature.

Prochaines étapes 2011-2012

D’ici fin 2011, les plans de gestion, y compris le plan de suivi et le business plan, des 5 AMP seront achevés et soumis au Ministère de la Culture pour révision. Les mois à venir seront consacrés à la diffusion des résultats du projet et à accroître la mise en réseau des AMP au niveau national.

Coordinateur local

  • Association for Nature, Environment and Sustainable Development (Sunce) sous la supervision du Point Focal du Projet MedPAN Sud désigné par le Ministère de la Culture (responsable des aires protégées)

Partenaires

  • Ministère de la Culture,
  • Institut National pour la Protection de la Nature,
  • Parc National de Brijuni,
  • Parc National de Kornati,
  • Parc National de Mljet,
  • Parc Naturel de Lastovo Archipelago,
  • Parc Naturel de Telašćica, Les autorités compétentes au niveau du comté
 
© Tom Fish
Workshop in Croatia
© Tom Fish

Ce projet est un de nos meilleurs au sein du département Aires Protégées du Ministère de la Culture. Très peu de projets comportent de telles réalisations, un tel programme et une cooperation intersectorielle aussi avancée.

Loris Elez, Protected Areas Department, Head Nature Protection Directorate of the Ministry of Culture